Ain Skhouna

 

La commune d’Ain Skhouna se situe à la limite Sud-Est de la Wilaya de Saida, distance d’environ 90 kilomètres du Chef-lieu de Wilaya, c’est la commune la plus éloignée par rapport au chef-lieu de Wilaya, mais elle est équidistante des pôles urbains de la région,tels que Tiaret, Frenda, El Bayadh et Saida, ce qui la prédispose à jouer un rôle stratégique dans la perspective de son développement en tant que pôle touristique régional.
La commune est délimitée comme suit :
• Au Sud : La Wilaya d’El Bayadh.
• A l’Est : La wilaya de Tiaret.
• A l’Ouest et au Nord-Ouest : La commune de Maamora.
Capacité touristique
La commune d'Ain Skhouna a bénéficié d'une zone d'expansion touristique en cour de classement, d’une superficie de 113 Ha dont 40 Ha aménageable.
Cette région dispose d’une source thermale à une Température de 49°C avec un débit de 80 l/s.
La Station thermale Ain Skhouna accueille quotidiennement, en dehors du week-end, près de 400 visiteurs.
La source thermale d'Ain Skhouna offrant des caractéristiques thérapeutiques variées telles que : Rhumatologie, Dermatologie, Pneumologie, et Phlébologie.
Avec une saturation constatée dans la résidence touristique d’une capacité d’hébergement de 104 lits réalisée à proximité du hammam, ce qui nécessite le renforcement infrastructures d'accueil.
Tilapia
Un poisson d’eau douce thermophile que l’on rencontre dans les eaux à valeur de PH variant de 5 à 11 et d’une température oscillant entre 13.5°C et 33°C, disposant de mêmes caractéristiques thérapeutiques que celui existant dans la localité d’Izmir en Turquie propres à certaines maladies de la peau.


La zone Humide
La zone humide classée par convention RAMSAR le 2 février 2001 elle est la plus grande zone humide naturelle de ce type en Afrique (2éme de l'Afrique).
Il contient de nombreux milieux d'eau douce,salée et saumâtre voire thermale de dimension largement internationale au vue de la biodiversité qu'il renferme.


La Zaouia Chikhia
La Zaouia Chikhia installée durant les années quarante ;vers 1946, située à trois kilomètres du chef-lieu de la commune, représente un autre centre d'intérêt et de rayonnement pour les adeptes et les visiteurs qui viennent s'informer de son côté culte et d’enseignement du Coran et du hadith, selon son cheikh Mohamed Bahous, sur les œuvres et la collection du Cheikh Bouamama.
M. Bahous a émis le vœu de créer un petit musée afin de conserver ces pièces dont le drapeau datant de 1884 de la tribu de Bougtob qui soutenait Cheikh Bouamama dans sa résistance contre l'occupation française, des chausses en cuir, un Coran manuscrit, l'encre et l'étui d'arme de ce chef guerrier.

Le Président

Espace Pub

Contactez l'Office

Situation géographique du wilaya de Saïda